Rénover des tomettes

Rénover des tomettes

Côté maison

Les tomettes, qu’elles soient de forme hexagonale typique, ou carrées ou encore rectangulaires, séduisent toujours autant. Leurs couleurs chaudes et généreuses, qui vont de l’ocre au rouge, en passant par diverses nuances de beige orangé, font le bonheur de la maison. Leur aspect rustique leur donne beaucoup de charme et d’authenticité. Elles sont agréables au toucher, et facilement lavables à grande eau. Mais pour garder longtemps le plaisir de marcher sur un sol en tomettes, il faut savoir les entretenir, et, parfois, les rénover.

Confier la rénovation de vos tomettes à une entreprise spécialisée

C’est sans doute la meilleure solution. Seuls de bons professionnels disposent des outils, du savoir-faire, et du temps, pour traiter vos anciennes tomettes, les rénover ou vous aider à les entretenir. Les produits utilisés seront de qualité et adéquats. C’est toute la surface du sol qui sera traitée et pas seulement une partie. Avec une équipe de professionnels appartenant à une entreprise spécialisée dans la rénovation des terres cuites comme Entretien06 à Nice, vous ne serez pas dans le superficiel, vous bénéficierez d’une rénovation complète et sûre. En outre, une entreprise spécialisée s’engagera sur des délais de réalisation : elle ne laissera pas indéfiniment votre maison en chantier. Les travaux seront faits, et bien faits. Ce sera pour vous l’assurance de pouvoir profiter rapidement d’un sol vraiment rénové, sans perte de temps dans votre emploi du temps.

Faire un diagnostic de l’état de votre sol en tomettes

Pour être sûr d’agir au bon moment, le mieux est de faire faire un diagnostic par un professionnel. Il saura vous dire dans quel état véritable sont vos tomettes anciennes. Un professionnel est à même de déceler les faiblesses d’un carrelage, les fissures, les failles. Il saura vous dire dans quel état sont les joints et quelle est leur composition. Il pourra vous renseigner sur l’épaisseur des tomettes, le taux d’humidité, et la qualité des couches de cire précédemment posées. En un mot, un professionnel vous donnera une opinion précise et détaillée sur l’état de santé de vos tomettes et vous renseignera sur le calendrier des travaux à faire.

Décaper vos anciennes tomettes

Un sol en terre cuite a besoin d’être décapé régulièrement. C’est absolument indispensable pour en assurer la longévité, et préalable à un nettoyage en profondeur ou à une rénovation. Le décapage ne râpe pas l’argile des tomettes, il consiste à enlever les anciennes couches de cire du sol. Il peut y avoir plusieurs couches, superposées les unes sur les autres. Les couches de cire très anciennes sont plus longues à décaper.

Le décapage peut être fait soit manuellement, avec une brosse, soit en utilisant une mono brosse professionnelle à disques. On trouve les produits décapants habituellement en vente dans le commerce. Pour décaper, il faut mettre un masque de protection et des gants, car les produits décapants sont toxiques.

Arès le décapage, il est possible de nettoyer le sol en profondeur. Il doit ensuite reposer pendant plusieurs jours, entre trois et vingt jours selon l’épaisseur du sol et le taux d’humidité. Ce n’est qu’à l’issue de ce temps de séchage qu’un nouveau traitement protecteur et imperméabilisant peut être appliqué sur vos tomettes. Les entreprises spécialisées sont capables d’appliquer jusqu’à 5 couches de cire. Il y a un temps de séchage d’une heure ou deux entre chaque couche. Vous obtiendrez un fini mat ou brillant, selon l’effet esthétique recherché.

tomettes rénovées

Rénover et traiter vos tomettes

Parfois, une rénovation s’impose. Les tomettes sont souvent présentes dans les anciennes maisons. Au fil du temps, leur charme indéniable peut devenir fragile. Un sol en tomettes peut se retrouver terne et parsemé de tâches, présenter des fissures ou avoir des joints en mauvais état. Il faut s’en occuper.

Toute rénovation passe d’abord par un bon décapage, puis un nettoyage en profondeur de toute la surface, sans rien oublier. De nouveaux produits viendront ensuite recouvrir la surface, notamment pour l’imperméabiliser : c’est l’application de couches de cire. Les joints seront revus, et réparés si besoin est. La bonne nouvelle c’est qu’avec une rénovation correctement menée et des traitements utilisant des produits adéquats et de qualité, au final, votre sol sera comme neuf.

Entretenez vos tomettes vous-même

Même lorsqu’il ne s’agit pas d’une rénovation, au quotidien, il est essentiel de nettoyer et d’entretenir les tomettes de votre maison, pour préserver non seulement leur beauté, mais aussi leur solidité. Cet entretien régulier peut être fait facilement par un simple particulier.

La règle d’or, pour le nettoyage de vos tomettes, c’est de ne surtout pas utiliser de produits agressifs, tels que du vinaigre, de l’alcool, ou des produits anticalcaires. Ils fragiliseraient votre sol, et le rendraient terne. Le nettoyage peut être vigoureux, mais il doit se faire avec du savon liquide, tout simplement. La méthode : utilisez une serpillière mouillée d’eau savonneuse, une fois par semaine, et finissez en lavant le sol à grand eau. Il est inutile de se procurer un nettoyeur-vapeur : il abimerait les joints du sol.

Puis, il faudra régulièrement vous atteler à l’entretien de vos tomettes. Une fois par mois, pensez à nourrir votre sol d’un mélange concocté par vos soins. La recette ? Versez 3 cuillères à soupe de cire de carnauba dans 10 litres d’eau chaude. La cire de carnauba est extraite des feuilles d’un palmier originaire du Brésil, et elle est souveraine pour un entretien réussi de tous les sols en tomettes. Avec cette simple recette, vous êtes sûr d’obtenir un sol en tomettes en bonne santé, et pour longtemps. Finissez en rinçant le sol avec une serpillière humide.

Les experts appliquent aussi de l’huile de lin, une fois par mois. C’est radical pour préserver les tomettes de futures taches. Faites chauffer dans une casserole un mélange constitué d’un tiers d’huile de lin et de deux tiers d’essence de térébenthine, puis appliquez-le au pinceau, et laissez sécher. 

Enfin, une à deux fois par an, brossez le sol avec un shampoing dégraissant. Pour les éventuelles tâches, il faut appliquer rapidement un mélange fabriqué tout exprès : dilués dans de l’eau, un peu de savon noir, ou 2 cuillères à soupe de citron, ou du bicarbonate de soude. Pour raviver l’éclat des joints, utilisez une brosse à dent munie tout simplement de dentifrice. 

Attention cependant, comme les tomettes sont des sols particulièrement poreux, ne les laissez jamais sécher toutes seules. Pour toutes ces opérations de nettoyage ou d’entretien, il faut sécher le sol rapidement après le mouillage, avec un chiffon de ménage ou une serviette en microfibre.

Une fois nettoyées, entretenues, rénovées, vos anciennes tomettes en terre cuite retrouveront toute leur beauté intemporelle. Leur patine généreuse illuminera à nouveau le sol des pièces, ou habillera les revêtements extérieurs de votre maison, pour votre plus grande fierté.

Author

Leave a comment

Back to Top