Quel type de piscine choisir ?

Quel type de piscine choisir ?

Côte jardin

Vous avez pris votre décision : au lieu d’aller à la piscine, c’est la piscine qui viendra à vous. C’est une excellente idée pour profiter des beaux jours ensoleillés et piquer une tête à chaque fois que vous en avez envie. Mais avant de concrétiser ce beau projet, vous devez déterminer le type de piscine à installer dans votre jardin. En effet, la construction d’une piscine ne s’improvise pas. Il faut évaluer votre budget, identifier les contraintes imposées par le terrain sans oublier de prendre vos envies esthétiques en compte.

La piscine hors sol

C’est la plus économique et aussi la plus simple à installer puisqu’il suffit en quelques sortes de poser la piscine sur votre terrain. Les modèles hors sol comme on les appelle existent en plusieurs sortes.

Piscine gonflable

On trouve la piscine gonflable dans les magasins spécialisés, dans les grandes surfaces, sur internet…. Pour l’installation, choisissez une surface plane dépourvue d’éléments tranchants comme des cailloux. Gonflez ensuite le boudin avec de l’air ou de l’eau (selon les instructions du fabricant) et remplissez votre piscine.

Il existe un large choix de profondeur pour s’adapter à toutes les envies. En plus des modèles pour bébés, il y a les piscines gonflables pour enfants dont la profondeur ne dépasse pas les 80 cm, puis les modèles autostables qui offrent jusqu’à 130 cm de profondeur, voire plus. Un système de filtration d’eau peut être fourni sur les grandes piscines gonflables. C’est un accessoire pratique qui vous garantit des baignades agréables dans une eau saine.

Ce type de piscine se dégonfle assez facilement du coup vous pouvez la démonter à la fin de l’été ou si vous prévoyez de vous absenter pour les vacances. Une fois repliée, votre piscine n’encombrera ni le garage ni aucune autre pièce prévue pour son rangement.

Piscine souple

La piscine souple est assez semblable à la version gonflable mais elle offre plus de robustesse. Le bassin est généralement réalisé en PVC renforcé par du polyester. Des cales soutiennent la piscine afin de la protéger contre les déformations mais aussi pour éviter qu’elle bascule. Le diamètre peut atteindre les 6 mètres selon le modèle, pour une profondeur qui va jusqu’à 130 cm.

Avant la pose, assurez-vous que le sol ne soit pas meuble. Autrement dit, il ne doit pas risquer de s’affaisser sous le poids et les différentes contraintes mécaniques occasionnées par l’usage de votre piscine. Il est également recommandé d’installer la piscine près d’une prise d’eau. Vous pourrez ainsi la remplir sans grande contraintes.

Là aussi il s’agit d’un modèle démontable. Vous pouvez donc ranger votre piscine avant que les premiers flocons ne tombent ou idéalement, juste à la fin de l’été.

Piscine en kit

La piscine en kit est un peu plus complexe à monter et se révèle plus chère que les modèles précédemment cités. En revanche, elle vous garantit une plus grande fiabilité.

Vous pouvez vous tourner vers une piscine tubulaire qui doit son nom à son armature à base de tubes métalliques. Les plus grandes offrent jusqu’à 150 cm de profondeur et vous avez le choix entre différentes formes : rectangle, hexagone, carré, rond…. Il est donc aisé d’adapter le choix de votre piscine à la surface d’installation.

Il existe aussi différentes sortes de kit piscine en bois qui séduisent par leur esthétisme. Le bois utilisé est préalablement traité pour résister à l’humidité. C’est un excellent choix pour habiller une terrasse également en bois ou pour installer une piscine au cœur d’un espace engazonné. Il est avantageux de prévoir un abri pour la piscine pour éviter de trop l’exposer aux variations de température.

Une autre option consiste à installer une piscine en kit réalisée en acier. Facile à monter, elle plaît par sa grande solidité et sa facilité d’entretien. Les finitions sont variées pour s’accorder au design de votre extérieur. On trouve ainsi de l’acier aspect bois, marbre ou pierre naturelle, entre autres options.
Notez que les piscines hors-sols peuvent être commandées sur-mesure.

La piscine semi-enterrée

Comme vous vous en doutez sûrement, ce type de piscine dépasse du sol sans être 100% hors sol non plus. Le rebord possède d’ailleurs un côté esthétique qui plaît énormément.

Il y a plusieurs avantages à opter pour cette piscine. Pour commencer, les travaux de terrassement ne sont pas très importants. Elle est donc plus économique qu’une piscine enterrée. Ajoutez à cela que votre piscine est plus sécuritaire. Le rebord vous protège en effet contre les chutes accidentelles, ce qui se révèle particulièrement pratique si vous avez des jeunes enfants ou des animaux domestiques. De plus, la piscine semi enterrée est parfaitement adaptable à vos envies. Vous pouvez intégrer des buses d’hydromassage, prévoir des éclairages pour vos baignades nocturnes, aménager une petite terrasse à l’extérieur et plus encore.

La piscine semi-enterrée se réalise dans un vaste choix de matériaux. Une piscine en bois sera parfaite pour un rendu authentique, accueillant et raffiné. Un modèle en acier sera le gage d’une grande résistance. Les matériaux composites seront vos alliés pour simplifier l’entretien. Le béton sera un bon choix pour la durabilité.

N’hésitez pas à vous informer sur les réalisations du fabricant. Techniquement, il est possible de commander différentes formes et dimensions pour optimiser la cohérence de la piscine avec l’aménagement extérieur.

piscine coque

La piscine creusée

Une piscine est dite creusée (ou enterrée) lorsqu’elle est creusée dans votre jardin. Il s’agit d’une construction durable et non démontable. En ce sens, vous devez déposer une déclaration préalable de travaux, voire obtenir un permis de construire selon la superficie de votre piscine. Aucune démarche n’est toutefois nécessaire pour une piscine creusée de moins de 10 m².

Piscine à coque polyester

La piscine à coque est généralement réalisée avec une coque en polyester comme celle vendues par Piscines Spas Carredo. C’est le type de piscine creusées le plus vendu dans l’hexagone. La conception s’effectue en différentes étapes indépendante les unes des autres. Une fois que vous avez choisi les dimensions et la forme de votre piscine, vous passez commande auprès d’un fabricant. En parallèle, une équipe de terrassement prépare le terrain pour accueillir la coque préfabriquée.

Le préconstruit limite donc les coûts tout en vous faisant profiter d’un esthétisme impeccable et d’une grande durabilité.

Piscine maçonnée

Dans le cas d’une piscine en béton, la construction est parfaitement homogène puisque le terrassement et l’aménagement du bassin sont réalisés en même temps. L’étanchéité est donc optimale et vous pouvez donner la forme ainsi que la profondeur que vous souhaitez à votre piscine creusée.

Piscine modulaire

Ce type de piscine ne nécessite pas forcément le coulage du béton et se réalise avec des panneaux en aluminium, en bois, en acier ou en matière composite. Il est très facile à installer même si l’intervention de professionnels reste conseillée.

Quel que soit le type de piscine creusée que vous faites construire, il faudra penser à son revêtement. Le liner reste l’option la plus courante. Adaptable à toutes les structures, il garantit une grande résistance. Vous pouvez aussi choisir de carreler votre piscine pour un rendu plus artistique, tant sur le choix des couleurs que sur l’intégration de motifs. Enfin, il est possible d’enduire une piscine bétonnée avec un produit spécifique qui va lisser les parois.

Vous avez toutes les cartes en mains pour choisir la piscine la plus adaptée à votre extérieur et à vos envies. N’hésitez pas à vous informer sur les options de personnalisation et les conseils d’entretien avant de passer commande.

Author

Back to Top