Eradiquer les fourmis chez moi

Eradiquer les fourmis chez moi

Côté maison

Les fourmis, ces petites bêtes ouvrières qui semblent si disciplinées et occupées seulement à procurer quelques miettes de pain à leurs reines et à leur colonie, ne sont pas toujours nos amies. Lorsqu’elles s’installent en trop grand nombre, dans le jardin mais surtout dans la maison, il faut rapidement s’en débarrasser.

Invasion de fourmis : la vigilance s’impose

C’est généralement aux beaux jours que vous remarquerez, subitement, une invasion de fourmis chez vous. Les nids viennent d’éclore, et les miettes de nourriture généralement présentes sur les sols des habitations, notamment dans les cuisines, sont un véritable appât pour les insectes affamés. Si même en hiver des fourmis se promènent dans votre maison, c’est particulièrement inquiétant : un nid s’est installé en intérieur, ou une fissure de votre habitation leur permet d’entrer.

Il ne faut pas pendre à la légère le défilé incessant de petites bêtes qui est en train de se produire sous vos yeux. Si vous ne faites rien, il ne fera que s’amplifier. La marche d’une fourmi dans votre maison, c’est très mignon, mais une horde grouillante d’insectes continuellement chez vous, ça devient un problème.

Une invasion de fourmis peut produire de grands dégâts : le dégoût d’abord, quand vous retrouverez en permanence ces petites bêtes dans le garde-manger ou sur le sol de la chambre ou de la salle de bain, des dommages à la charpente de votre maison ensuite, car certaines fourmis, les fourmis charpentières, adorent le bois humide.

Réagir à une invasion, c’est également une question de salubrité, car les fourmis peuvent transmettre des germes, et donc des maladies. Elles peuvent aussi piquer la peau. Lorsque cela se produit souvent, notamment chez les enfants et les personnes âgées, cela peut occasionner des démangeaisons et devenir particulièrement douloureux. Pour toutes ces raisons, les fourmis en trop grand nombre sont nuisibles, il faut alors les éradiquer.

Les solutions efficaces contre les fourmis

Pour faire fuir les fourmis, et obtenir qu’elles s’installent ailleurs, de nombreuses méthodes existent. Vous pouvez d’abord essayer de les ébouillanter. Il vous faut verser plusieurs litres d’eau bouillante à l’entrée de la fourmilière.

Vous pouvez aussi déposer du marc de café humide sur le trajet habituel des fourmis, ou des tranches de citron sur les points d’entrée dans votre maison. De petits sacs de lavande, des pulvérisations d’huile essentielle de lavande, ou encore quelques feuilles de basilic, des bâtons de cannelle, de feuilles de sauge verte ou du camphre, feront également fuir les fourmis, comme un répulsif. Elles détestent ce type d’odeur, qui pour nous est loin d’être désagréable.

Les plus ingénieux peuvent aussi fabriquer un piège à fourmis. Pour ce faire, coupez une bouteille en plastique à environ 15 centimètres du goulot. Du côté du goulot fermé, mettez du sucre, mêlé de confiture et d’eau. Couchez doucement le piège sur le passage des fourmis, puis jetez vos captures. Cette méthode, efficace contre les éclaireuses et les troupes, a cependant l’inconvénient de ne pas tuer le nid. Autre sorte de piège, posez une coupelle sur le passage des fourmis, après l’avoir remplie d’un mélange composé pour moitié d’une poudre blanche vendue en pharmacie, l’acide borique (aussi appelé Borax), et pour moitié de sucre. Ce piège pourra tuer toute la fourmilière, à condition d’être patient.

Il est également possible de fabriquer un insecticide spécial pour tuer les fourmis, en mélangeant une cuillerée d’alcool à 90 degrés avec deux cuillerées de liquide vaisselle, et un peu d’eau, puis en le vaporisant sur les fourmis. Pour tuer les fourmis, c’est très efficace. Autre possibilité : mélangez un peu de liquide vaisselle avec de la poudre de bicarbonate de soude, et appliquez cette préparation aux endroits stratégiques.

Les artistes peuvent aussi tracer une épaisse ligne de craie, sur le sol ou un rebord de fenêtre : cela formera une barrière contre les fourmis. Certains utilisent le sel, ou la vaseline, de la même façon. Cela peut sembler magique, mais ça marche.

Ultime solution, vous avez la terre de diatomée, insecticide naturel composé d’algues microscopiques. Elle se vend dans les supermarchés ou dans les jardineries. Il faut la saupoudrer sur les fentes, dans les coins de la maison, sur le rebord des fenêtres, bref sur tous les passages qu’empruntent les fourmis. Il vaut mieux éviter de la respirer, car elle peut irriter les poumons.

Parfois, ces insecticides naturels et votre bonne volonté ne suffisent pas, et l’invasion de fourmis perdure. Il se peut aussi que vous n’ayez tout simplement pas le temps de traiter le problème vous-même. Alors mieux vaut faire appel à des professionnels. Leurs méthodes sont sûres, et généralement radicales. Un diagnostic préliminaire leur permettra de choisir la méthode et les appâts les plus efficaces, pour vous débarrasser des fourmis. Vous pouvez par exemple contacter Serip si vous avez un problème de fourmis.

Vous trouverez des professionnels de la lutte anti-fourmis facilement près de chez vous : leurs adresses sont disponibles sur internet. Un bon professionnel utilise notamment des insecticides naturels, comme la terre de diatomée, mais ce qui va faire la différence c’est qu’il a le temps et le savoir-faire, ainsi qu’une obligation de résultat.

Author

Back to Top