Bien choisir son mécanisme de chasse d’eau

Bien choisir son mécanisme de chasse d’eau

Côté brico Aucun commentaire sur Bien choisir son mécanisme de chasse d’eau

Quand on voit que dans le commerce un mécanisme de chasse d’eau peut coûter entre 10 et 150 euros, on se dit qu’il est nécessaire de prendre le temps de comprendre quels sont les différents mécanismes possible, leur intérêt et comment se justifie une telle différence de prix.


Quels sont les différents types de mécanismes de WC ?

S’il y a bien une chose à laquelle on ne pense pas, c’est au mécanisme de sa chasse d’eau. On appuie dessus, l’eau souillée est remplacée par de l’eau propre, le tour est joué. Sauf qu’il faut parfois remplacer une pièce défectueuse et c’est là qu’on se pose des questions sur les mécanismes. Il faut tout d’abord savoir qu’il y a trois systèmes différents dans les mécanismes de chasse d’eau. Le premier est la tirette.

On omet volontairement la chasse, une corde, qui libère le réservoir situé au-dessus des toilettes, cela n’existe pour ainsi dire plus. Par contre, sur les toilettes, on trouve encore parfois le système de la tirette. C’est un simple câble relié au mécanisme que l’on tire pour libérer l’eau.

Si ce système n’est plus très en vogue, c’est qu’il ne permet pas de contrôler la quantité d’eau libérée. Le bouton poussoir est le système le plus courant. On appuie dessus de façon à libérer l’eau jusqu’à ce qu’on relâche le bouton, ce qui stoppe le flux. Cela permet d’éviter de vider complètement le réservoir lorsque ce n’est pas nécessaire.

De vraies économies d’eau peuvent être ainsi réalisées. Le bouton double-poussoir est l’évolution du bouton simple poussoir. Les deux boutons permettent de libérer une quantité variable et adaptable d’eau en fonction de l’action nécessaire. Ses réglages plus précis peuvent vous faire économiser une quantité d’eau non négligeable à l’année.

Comment bien choisir sa chasse d’eau ?

Lorsque l’on choisit une chasse d’eau, il est presque une évidence de choisir une chasse double pression. Le mécanisme n’est pas vraiment plus onéreux qu’un autre et peut vous faire gagner une grande quantité d’eau à l’année.

Mais cela ne suffit pas car encore faut-il que votre mécanisme s’adapte à vos toilettes. La largeur du trou pour le bouton poussoir, la hauteur du mécanisme comparée à la hauteur de la cuvette, la diamètre de l’évacuation, le côté où se situe le robinet d’arrivée d’eau sont des questions auxquelles vous devez savoir répondre si vous souhaitez choisir efficacement votre mécanisme. Sans cela, vous allez vous retrouver face à quelques surprises en installant votre mécanisme. Vous pouvez choisir aussi un modèle avec, ou non, le flotteur incorporé. Il est par exemple inutile de le changer, et donc de payer un peu plus cher, si le vôtre est en parfait état de marche.

toilette chasse

Toilette et chasse d’eau : n’oubliez pas le côté esthétique

Si on peut difficilement parler d’esthétique de la chasse d’eau, ce n’est pas le cas du toilette en lui-même. C’est en particulièrement vrai pour les WC suspendus dont la cuvette est encastrée dans le mur. Dans ce cas, la chasse d’eau est le seul élément que l’on voit et il se présente sous la forme d’un bouton poussoir pour lequel on peut travailler l’apparence.

Vous devrez en tout cas travailler cette esthétique de façon à ce que l’aspect global de vos toilettes se marie avec la pièce. Et c’est une raison pour voir le prix des toilettes ou du simple mécanisme faire le grand écart.

Si changer un mécanisme de toilette peut paraître simple de prime abord, force est de reconnaître qu’il y a toujours une subtilité qui nous échappe et empêche que tout fonctionne bien. Le mieux est donc de toujours faire appel au savoir-faire d’un plombier professionnel. En quelques minutes et sans désagréments, il vous installera votre nouvelle chasse d’eau. Vous renouerez ainsi avec les économies d’eau et avec une chasse d’eau plus silencieuse.

Author

Search

Back to Top