Tout ce qu’il faut savoir sur l’éponge abrasive

Tout ce qu’il faut savoir sur l’éponge abrasive

Côté maison Aucun commentaire sur Tout ce qu’il faut savoir sur l’éponge abrasive

Plébiscitées par les spécialistes du bricolage, des travaux de réfection et de l’entretien, les éponges abrasives assurent des finitions irréprochables.

Elles offrent la possibilité de réaliser des travaux de préparation ou de finition à la main, avec une précision sans égale. Mais que savons-nous exactement au sujet de ces éponges ?

Qu’est-ce qu’une éponge abrasive ?

Par définition, l’éponge abrasive est un morceau de mousse qui recouvert d’une matière abrasive. L’abrasif en question est appliqué sur une ou plusieurs faces, permettant d’adapter l’éponge aux utilisations spécifiques prévues.

Les origines de l’éponge abrasive

Il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’une éponge classique à la base. La matière première peut être d’origine naturelle ou synthétique.

Les éponges d’origine pétrochimiques sont les plus avantageuses sur le plan économique. Elles sont réalisées en mousse de résine, de viscose, de polyester et/ou de nylon. Les ingrédients sont mélangés avec un peu de particules de sel qui sont à l’origine des trous qui se forment dans l’éponge. Dans le cas d’un mélange de polyester et nylon, la matière de base est chauffée avant d’être plongée dans des grains abrasifs. Le procédé de fabrication est donc variable.

Il existe aussi des éponges végétales, souvent élaborées à partir de la courge éponge ou luffa. Cette plante originaire d’Asie est d’abord séchée puis on retire les graines. La chaire est prélevée, blanchie et à nouveau soumise au séchage. On obtient alors une éponge qui peut être taillée dans la forme désirée. Il est également possible de réaliser une éponge naturelle en se servant de squelette de demosponge. L’élément abrasif est ajouté par collage.

Et voilà comment l’éponge abrasive est généralement conçue. Notez que d’autres origines et méthodes de fabrication peuvent être exploitées en fonction du choix des fabricants. Celles préalablement citées sont néanmoins les plus courantes.

Les différents types d’éponge abrasive

L’éponge abrasive la plus connue est l’éponge classique dotée d’une face grattante verte. L’un des côtés permet d’absorber et d’éliminer les salissures en surfaces. La face abrasive est utilisée pour récurer. Ce produit est couramment sollicité en cuisine mais il s’adapte à différentes autres utilisations. Il est conseillé de ne pas gratter les surfaces fragiles avec cette éponge afin d’éviter les rayures irréversibles.

Les éponges végétales sont principalement utilisées dans le milieu industriel. Elles sont particulièrement utiles pour lessiver les murs, astiquer le plafond, décoller le papier peint ou encore nettoyer les menuiseries en profondeurs. Les éponges végétales sont souvent résistantes à l’eau de Javel et le risque de rayer la surface nettoyée est minime.

Certains fabricants conçoivent des éponges abrasives anti-rayures. On retrouve de la mousse sur l’une des faces, idéale pour nettoyer en douceur. Le côté abrasif permet de gratter sans rayer afin de venir à bout des salissures incrustées plus profondément. Ces éponges sont par exemple conseillées pour nettoyer le plexiglas, la porcelaine, les objets et surfaces en verre, l’émail ainsi que l’acier inoxydable.

Les tamponges sont un mix d’éponges et de tampons abrasifs. Elles arborent souvent une couleur blanche mais d’autres coloris apparaissent progressivement sur le marché. Ce type d’éponge est plébiscité pour sa texture douce bien qu’elle assure un effet abrasif remarquable. On s’en sert par exemple pour nettoyer la salle de bains et la cuisine. Les tamponges sont en effet conseillées pour l’entretien de l’émail, du plastique ainsi que des surfaces chromées. Ces accessoires sont également prisés dans le milieu médical et dans les industries agro-alimentaires.

Il y a aussi l’éponge boule, entièrement conçue en inox. Elle est recommandée pour le récurage des surfaces en émail ou en acier très encrassées.

Les atouts de l’éponge abrasive

Vous l’avez compris, il n’existe pas une mais plusieurs sortes d’éponges abrasives. En plus de la méthode de fabrication et des matières elle-même, la granulométrie est également variable. En d’autres termes, les grains sont plus ou moins épais pour s’adapter au support à travailler. Certaines éponges sont ainsi conçues pour récurer, d’autres sont utiles pour poncer. Les matières compatibles vont du plâtre au verre, en passant par le bois, l’acier ou encore le carrelage.

Ces éponges sont multifonctionnelles, bien qu’elles servent essentiellement à nettoyer. Les professionnels de l’entretien ont la possibilité de les utiliser pour récurer, les bricoleurs s’en servent en vue de poncer, entre autres options.

Les éponges abrasives sont très faciles à prendre en mains. Elles offrent la perspective de travailler la surface bien à plat, à la verticale ou dans la position imposée par l’objet à entretenir. Ces éponges sont également avantageuses dans la mesure où elles épousent les différentes formes à la perfection. Le résultat est donc impeccable.

Les éponges abrasives sont exploitables sur toutes leurs faces et offrent la possibilité d’accéder aux surfaces difficilement accessibles. Le gain de temps et le rendement sont de ce fait non négligeables.

Le fait qu’elles soient lavables et réutilisables est un autre atout majeur. La durée de vie est en effet optimale.

Pleins de modèles d’éponges abrasives : https://www.monrevendeur.fr/66-eponges-et-abrasifs

Dans quelles situations utiliser l’éponge abrasive ?

Les éponges abrasives servent à poncer et récurer des surfaces dans le but de les nettoyer ou de les rénover. Elles sont aussi utiles dans certaines phases de fabrications. Dit comme cela, les usages de ces éponges peuvent sembler nébuleuses. Voici donc quelques exemples concrets pour vous aider.

Si vous intervenez en tant que professionnel du nettoyage, les éponges abrasives sont indiquées pour désincruster les salissures sur le carrelage (sol, plan de travail…). Elles s’utilisent également en complément des lave-vitres classiques pour retirer les résidus de colle sur les vitrages, par exemple.

Si vous agissez en tant que rénovateur, les éponges abrasives permettent de décaper les anciennes couches de peinture et de vernis pour mettre la surface à nu. De la même manière, elles sont utiles pour lisser une surface sans rayer ni retirer la matière en excès.

Les éponges abrasives sont les alliées de nombreux professionnels. Maniables, flexibles et ergonomiques, elles se prêtent à un grand nombre d’utilisations. Le résultat est impeccable !

Author

Leave a comment

Back to Top