Le chauffage au bois : quel type de bois ?

Le chauffage au bois : quel type de bois ?

Côté maison Un commentaire sur Le chauffage au bois : quel type de bois ?

On sait tous que de nos jours on a presque rien sans feu. Depuis le temps, le bois est très utilisé comme solution de chauffage. Malgré la présence des nouvelles méthodes révolues comme le chauffage à gaz et l’électricité directe, beaucoup revient vers l’utilisation des  bois pour le chauffage écologiquement et économiquement.

Alors comment choisir les bois adéquats pour ceux qui utilisent le chauffage au bois ? Tenons compte de l’essence, du stockage et du séchage. Découvrons comment ça marche.

 

Quelle sorte de bois ?

Il faut faire attention en choisissant le bois pour le chauffage. Je vous demande d’abord de repérer ceux qui sont denses, car les plus denses évacuent plus de calories sur une longue période.

Cependant, le contenu énergétique des résineux et des feuillus n’est jamais la même : 5.3 kWh/Kg pour les résineux et 5.1 kWh/kg pour les feuillus.

Les feuillus sont ce que je vous conseille si vous utilisez un chauffage domestique. Les natures de ces bois sont classées en trois catégories. Ils sont jugés par la quantité de chaleur obtenue pour chaque unité de volume.

Les résineux par contre s’allument plus facilement et dégage de la chaleur plus rapidement. L’inconvénient, c’est que ces derniers encrassent les conduits de cheminées.

Bien choisir le bois

L’idéal c’est qu’il soit sec et naturel. Il est déconseillé d’utiliser les bois traités, vernissés ou ceux avec des enduits. Il est défendu aussi d’utiliser des vieux meubles, ou encore ces plaques préfabriquées. Il en est de même pour le contreplaqué que vous trouvez chez vous.  Ces derniers peuvent générer un impact dangereux pour la santé, car leur combustion émet des gaz toxiques et polluants néfastes à l’atmosphère.

Préférez un bois sain non traité et achetez-en chez un producteur de votre région pour faciliter la tâche.

Si le bois n’est pas complètement sec, vous serez contraints d’en acheter plus. Un bois sec a moins de 20 % d’humidité sec rapportée à la masse brute, tandis qu’un bois fraîchement coupé possède 50%.

Author

1 Comment

  1. Clément R 14 juillet 2014 at 11 h 01 min

    Moi, je n’utilise pas de bois pour le chauffage. C’est trop compliqué, je préfère avoir recours au gaz ou au chauffage à l’électricité, c’est plus pratique. Mais je me suis toujours demandé qui a le plus d’impact néfaste pour l’environnement ? Peut-être que je changerai d’avis si la réponse était le chauffage au bois est moins dangereux.

Leave a comment

Back to Top